Établissement ouvert ou fermé ?

Certaines situations imprévues, comme une météo peu clémente ou une panne d’électricité, peuvent forcer la Commission scolaire à fermer ses écoles, services de garde, centres de formation et son centre administratif. Cette décision est habituellement prise tôt le matin même. À la CSSMI, la principale source d’information est ce site Internet. Toutefois, la Commission scolaire vous invite à télécharger son application mobile CSSMI qui a été conçue principalement pour transmettre rapidement des alertes en situation d’urgence. 

Six façons de savoir si un avis de fermeture est émis : 
1.    La page d’accueil du site Internet de la CSSMI www.cssmi.qc.ca
2.    L’application mobile CSSMI (disponible gratuitement sur les téléphones intelligents via AppStore ou Google play)
3.    L’Infolettre Urgence neige (courriel) de la CSSMI
4.    Message téléphonique au 450 974-7000 
5.    Message téléphonique de chaque établissement 
6.    Les médias traditionnels. La CSSMI ne contrôle pas le message diffusé par les médias.

Pour éviter toute confusion de messages, la CSSMI ne privilégie pas le média social Facebook comme moyen de diffusion lors des situations d’urgence. Si aucun avis de fermeture n’est émis sur les réseaux mentionnés ci-haut, les établissements scolaires sont donc ouverts.

La CSSMI rappelle que la décision de fermer ou non les établissements scolaires est chaque fois mûrement réfléchie. Évidemment, cette décision prise par la commission scolaire s’appuie sur des informations et des critères précis après consultation auprès de différentes instances, dont Environnement Canada, Transport Québec, les services policiers de la région et les transporteurs scolaires. La décision est liée aux conditions climatiques en vigueur pour la prise de décision avant le départ des premiers autobus à 6 h 15. Les conditions peuvent se détériorer rapidement, mais pour des raisons de sécurité, il est complexe de revenir sur cette décision notamment pour les écoles primaires.

La CSSMI est consciente que ce type de décision peut engendrer des inconvénients ou des mécontentements. Toutefois, la CSSMI rappelle que la responsabilité revient aux parents dans la prise de décision d’envoyer ou non leur enfant à l’école ou de le transporter eux-mêmes, dans ces circonstances exceptionnelles. Lors de telle situation, il n’y aura aucune conséquence advenant une absence lors d’une journée d’examen. 

- 30 -

Source : Judith Lapierre, coordonnatrice aux communications, CSSMI
judith.lapierre@cssmi.qc.ca